LE CULTE VAUDOU ET LA CULTURE AFRICAINE

La religion vaudou avec le maître vaudou Alaba

La religion a été définie la première fois par Cicéron comme « le fait de s’occuper d’une nature supérieure que l’on appelle divinité, et de lui rendre un culte ». Mais le vaudou est à la base une religion de l’ancien royaume de Dahomey, actuel Bénin, que les esclaves ont répandu dans les caraïbes. Mawu qui représente "Dieu" est incréé, et il est le créateur de tous les autres vaudou. Mawu n’intervient pas dans la vie des hommes. Il aurait créé les autres vaudou pour qu’ils soient en relation avec les hommes et le monde. « Mawu » ne fait pas partie approprement parler du panthéon vaudou, mais c’est un concept. littéralement Mawu doit se traduire par « ce que nul ne peut atteindre » ou encore « l’inaccessible », ce n’est donc pas une « personne » mais une entité. Ce qui explique qu’il n’y a nul part dans l’aire du vaudou un culte pour Mawu; on ne fait que le remercier, le glorifier et on dit de lui, bienveillant envers toutes les créatures.

Le panthéon vaudou est fait d’une multitude de Liwas, qui sont des esprits, des divinités inférieures, pouvant entrer en communication et même collaborer avec les humains. Les Liwas se matérialisent le plus souvent dans des objets inanimés de la nature, telsque les pierres, les arbres, etc; d’où la qualification « animiste » du vaudou. Une des plus important Liwas est Erzulie ou Erzulie Freda (déesse de l’amour). On trouve aussi Gu, dieu de la guerre (et des forgerons); Sakpata, dieu de la variole (et plus généralement de la maladie, de la guérison et de la Terre); Gamballah (esprit de la connaissance), ainsi que le puissant Hebieso (dieu de l’orage et de la foudre). Ce dernier est accompagné d’un nain ou d’un chargé de forger ses éclairs. Vaudou Lêgba, quant à lui, a la fonction d’intermédiaire et de messager des dieux. Il est assimilé à Saint Pierre dans le vaudou syncrétiste haïtien. Lêgba (Eshu pour les anglophones) est en effet le dieu le plus important, car il est le dieu des croisements, de la réflexion et joue le rôle d'inter-médiation entre les divinités et l'homme. Il forme avec la divinité Fa (ou Ifa) un couple porteur de la pédagogie de le culture africaine.

Puissant Maître Marabout ALABA, Grand prêtre de la divinité vaudou

CONTACTS

E-mail: maitrealaba@hotmail.com

Tel/whatsapp: +229 61 00 88 03